DOMAINES D’EXPERTISE

 

Me Salami étant agrégé de droit public, une part importante de l’activité du cabinet est constituée de dossiers de droit administratif ou constitutionnel. En effet, le droit constitutionnel représente une masse non négligeable de l’activité juridictionnelle béninoise, dès lors que le prétoire de la Cour constitutionnelle est largement ouvert au requérant individuel, y compris sans ministère d’avocat.
Par ailleurs, si la mention de spécialité n’existe pas au Bénin, la notoriété de Maître Salami et sa qualité de professeur titulaire en droit public le placent comme le seul « spécialiste » du droit public au sein du barreau, ayant une réelle maîtrise fine du droit et de la procédure administrative comme constitutionnelle. Cette situation renforce l’effet d’attractivité du cabinet, en regard des litiges de droit public.
L’expertise du cabinet est donc reconnue tant en matière de conseil, dans l’appui à l’élaboration d’actes administratifs unilatéraux, de contrats administratifs ; qu’au contentieux, notamment concernant le contentieux de la fonction publique, l’annulation d’actes réglementaires, ou celui de la responsabilité de l’administration. A titre d’exemple, le cabinet a été amené à assurer la défense de la constitutionnalité des lois, dans le cadre du contrôle de constitutionnalité devant la Cour constitutionnelle, en appui aux services juridiques du ministère de la Justice et du Président de l’Assemblée nationale.
Cependant, l’activité du cabinet ne se limite pas au seul droit public, et peut même être qualifiée de généraliste tant les champs du droit abordés et les matières traitées sont variés. Ils sont en effet fonction des litiges soumis au cabinet par les clients, et portent donc sur divers domaines parmi lesquels :
   – le droit de la famille (divorce, filiation) ;
   – le droit immobilier et notamment le contentieux relatif à la vente de parcelles et de terrains nus, particulièrement développé au Bénin,
   – le droit pénal que tout avocat est amené à pratiquer nécessairement, ne serait-ce que par le biais de la commission d’office ;
   – les litiges en matière de succession, qui représentent également une part importante de l’activité contentieuse au Bénin…